Gérer les cookies
Notre site utilise des cookies internes pour un fonctionnement optimal du site. Ces derniers sont anonymes.
D'autres cookies tiers sont utilisés pour mesurer l'audience du site et pour vous proposer des bandeaux publicitaires proches de vos centres d'intérêt.

Conséquences de la catastrophe de Tchernobyl sur les champignons

Cet article n’a pas pour vocation de vous inquiéter, cependant un rapport récent (octobre 2021) de l’office fédéral de la protection des consommateurs et de la sécurité alimentaire (BVL - Allemagne) révèlerait que des champignons présentent encore un taux de radioactivité relativement élevé dans le sud de l’Allemagne, 35 ans après la catastrophe de Tchernobyl !

Conséquences de la catastrophe de Tchernobyl sur les champignons

Ce rapport s’appuie sur une étude menée pendant 6 ans sur 74 échantillons.
95 % d’entres eux présenteraient une concentration de césium-137 et de césium-134. Toutefois aucun champignon ne dépasserait la limite légale pour être consommé de 600 becquerels de rayonnement par kg.
Cette limite légale est celle établie en Allemagne, mais à ma connaissance, elle n’est pas harmonisée en Europe.
Toutes les normes concernant les pollutions radioactives sont complexes ! Si j’ai bien compris : le seuil admis en France est fixé à 1000 becquerels par kg (Voir le lien « Contamination radioactive des denrées d’origine végétale : résultats des analyses de la DGCCRF »).

Ce qu’il faut retenir globalement de cette contamination radioactive sur les champignons

Conséquences de la catastrophe de Tchernobyl sur les champignons

En France, ce sont particulièrement les régions de l’Est et la Corse qui ont été touchées par l’accident de Tchernobyl (Voir la carte - Source : modélisation IRSN - Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire -  fondée sur l'intensité des pluies tombées début mai 1986).

Il vous faut savoir que certains champignons sont plus réceptifs que d’autres aux contaminations radioactives.
C’est le cas par exemple du Bolet Bai (Voir la fiche).

Notons que cette pollution n’a pas seulement touché que les champignons, mais aussi toute la flore et la faune.
Autrement dit, les fruits sauvages et les gibiers sont également concernés !
Il est donc conseillé de ne pas trop en consommer en grosse quantité par an. De toute façon, ce conseil vaut en général pour les champignons.

Je souhaiterais néanmoins finir cet article sur une note positive : même s’il faudra encore plusieurs décennies pour revenir à un taux de contamination vraiment bas, cette pollution semble se « diluer » avec le temps :)
Toutefois, il ne vaudrait mieux pas que d’autres accidents nucléaires n’arrivent !

Pour en savoir plus :

Derniers articles
Quizz champignon du Myco micmac
Quizz champignons pour geek
Le saviez-vous ?

Manger trop de Morilles peut être toxique !

Cela d'ailleurs ne concerne pas seulement les Morilles, car c'est vrai pour tous les champignons comestibles et en cas de forts excès, ça peut même conduire au pire !!!

Voir plus de "Le saviez-vous ?"
A voir aussi sur le Myco micmac