Plan du site

Myco micmac
Le Coin à Champignons

Accueil

Le Champignon, un être à part

Par Galtier-Boissière (org.) (Larousse Medical Illustré, Paris, 1912) [Public domain], via Wikimedia Commons
Par Galtier-Boissière (org.)
via Wikimedia Commons
On pense que les champignons existaient déjà, il y a 2 milliards d'années ! Leurs ancêtres seraient des algues simples qui auraient perdu leur chlorophylle et qui auraient gagné la terre ferme.
Longtemps classés chez les êtres vivants parmi les végétaux, ils sont aujourd'hui regroupés dans une catégorie à part entière : Le règne fongique.

Des différences existent effectivement entre les végétaux et les champignons.
En premier lieu, les premiers possèdent des racines et sont fixés à un substrat, alors que les seconds n'en possèdent pas (pas plus d'ailleurs que de tiges ou de feuilles) et peuvent se déplacer.
Et surtout grâce à l'action de la lumière sur leur chlorophylle, les végétaux ont la faculté de faire eux-même la synthèse de substances organiques pour se nourrir, alors que les champignons se nourrissent grâce à d'autres êtres organiques vivants ou morts.

Deux grands groupes de Champignons

Au sein du monde fongique, on peut distinguer deux grands groupes principaux :
  • Les micromycètes sont des organismes microscopiques présents partout sur Terre. Beaucoup d'entre eux jouent un rôle utile et important dans la Nature. Certains nous servent également tous les jours : à la fermentation par exemple (levures). Certains par contre, nous compliquent la vie (infections, vecteurs de maladies...). La liste est bien longue et ne sera pas développée sur ce site, car nous nous intéresserons plutôt au second groupe.
  • Les macromycètes communément appelés « Champignons supérieurs » sont pourvus de « Sporophores » (Voir plus bas) et sont visibles à l'oeil nu. A ce jour, on en répertorie plusieurs milliers en Europe.

Les Macromycètes : Mycélium et Sporophore

Contrairement aux croyances courantes, le champignon n'est pas seulement cette forme éphémère que l'on rencontre au détour d'une ballade dans les bois et qui se compose d'un pied et d'un chapeau (entre autres), car il ne s'agit en fait que d'une partie visible du champignon : le « Sporophore » (appelé encore « Carpophore »).
Il s'agit en réalité de l'organe reproductif du champignon qui grâce à ses spores, assure la dissémination de l'espèce. On peut distinguer deux types de reproduction : Chez le champignon ascomycète, les spores se trouvent dans de petites bourses (Asque) alors que chez le basidiomycète, les spores se trouvent à l'extrémité de leurs basides (Sorte de minuscules pistils).

Le système végétatif du champignon est le plus discret et le plus important : Le « Mycélium ».
Composé d'un ensemble de filaments souvent ramifié, il se trouve en grande partie dans le sol ou dans son substrat. On en distingue parfois une partie en surface et il ressemble à une sorte de toile ou de mousse blanche ou colorée. Dans d'autres cas, il peut également prendre l'aspect d'une plaque épaisse et résistante.
Après avoir épuisé toutes les ressources de son substrat, le mycélium se déplace dans toutes les directions et son centre se vide peu à peu. Si bien qu'avec le temps, s'il ne rencontre pas d'obstacles et s'il rencontre un bon substrat, la propagation du mycélium forme un anneau qui peut être de grande dimension (Cf. Rond de sorcière)...

Twitter Google + Envoyer par mail
A voir aussi sur Myco micmac :
Quizz champignons
En poursuivant la navigation sur mycomicmac.com, vous acceptez l'utilisation des cookies (> En savoir plus).
Accepter