Gérer mes cookies
mycomicmac.com utilise des cookies internes pour un fonctionnement optimal du site. Ces derniers sont anonymes.

D'autres cookies tiers sont utilisés pour mesurer l'audience du site ou pour vous proposer des publicités pertinentes.

Cortinaire Couleur de Rocou

Cortinaire Couleur de Rocou
Famille :

Cortinariacées

Nom Latin : 

Cortinarius Orellanus

Autre(s) Nom(s) : Cortinaire des montagnes, Cortinaire Roux
Type : Champignon mortel
 

Son nom "Couleur de rocou" lui viendrait de sa couleur rappelant celle de l'arbuste : Le rocouyer.
Cette espèce de champignon est heureusement assez rare. Toutefois, on peut la trouver dans toutes les régions de France : En plaine comme en montagne.

En cas d'ingestion, ce champignon est redoutable car les premiers symptômes d'intoxication peuvent apparaitre très tard (Sans forcément attirer les soupçons, donc) et doivent nécessiter de lourdes interventions médicales comme une greffe de reins !

Saison / Habitât

Sur sol siliceux, on trouve le Cortinaire couleur de rocou en plaine et en montagne sous feuillus (Parfois sous conifères), dès l'été juqu'à la fin de l'automne.

Anatomie / Dimensions

Son chapeau mesure entre 3 à 8 cm de diamètre. Il est d'abord convexe puis s'aplatit.
Ses lames sont larges, adnées, épaisses et espacées.
Son pied est généralement cylindrique. S'il peut être droit, il sera le plus souvent coudé. Il mesure en 4 à 9 cm pour un diamètre de 2 cm maxi.
La chair est ferme.
La couleur générale de ce champignon est jaune-orangée rappelant parfois celle de la rouille.

Intoxication / Symptômes

Les premiers symptômes peuvent apparaitrent à partir de 10 heures après ingestion, et jusqu'à plusieurs jours après (2 à 3 jours).

Confusions possibles

A priori, il n'y a aucune confusion possible.

Fiches champignons
Quizz champignon du Myco micmac
Quizz champignons comestibles
Le saviez-vous ?

Le Cèpe de Bordeaux est comestible cru.

Le Cèpe de Bordeaux est très bon cru en salade; Cependant, je vous conseille de ne sélectionner que des jeunes sujets (Sans vers), d'en mettre peu en quantité et de les découper très finement, car ils ont ont un goût très prononcé.

A voir aussi sur le Myco micmac