Forte augmentation des intoxications cet automne en France

L’automne 2019 est un très bon cru pour la cueillette des champignons, si bien que les ramasseurs sont nombreux en ce mois d’octobre et mécaniquement, les cas d’intoxications ont fortement augmenté ces dernières semaines !

Forte augmentation des intoxications cet automne en France

C’est entre autres, l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’Environnement et du Travail) qui l’a récemment révélé : Depuis le mois de juillet, les centres antipoison français ont enregistré de nombreux cas d’intoxications chaque semaine.
Et si cette agence a tiré la sonnette d’alarme, c’est parce qu’on en a enregistré 493, ces 2 dernières semaines !
Au moment où j’écris cet article, je n’ai pas trouvé – heureusement – de sources indiquant des cas mortels pour cette période, même si des cas graves ont été constatés.

SOYEZ VIGILANTS !!!

Ne sous-estimez surtout pas les méfaits que peut engendrer un empoisonnement lié à la consommation de champignons toxiques. Dans certains cas, quand il n'est pas funeste, il peut par exemple conduire à une greffe du foie !
Pour ceux qui me connaissent, ils le savent, le but de mon site est de partager ma passion pour les champignons et non de faire peur. Pour autant, je l’ai déjà dit, je le dis encore et je le répèterai : La cueillette de champignons ne s’improvise pas et doit s’accompagner d’une extrême vigilance.

Rappel de quelques règles de bons sens (Liste non exhaustive)

Pardon par avance pour mes répétitions dans le texte qui suit, mais je souhaite être très précis...

Forte augmentation des intoxications cet automne en France

 

  • Il n’y a aucun moyen technique connu pour reconnaitre un champignon à coup sûr. Seule l’expérience compte. N’hésitez pas à vous rapprocher de connaisseurs pour vous initier.
  • Ne ramassez QUE des champignons, QUE vous êtes certain d’avoir identifié comme comestibles. Autrement, si vous avez un doute sur un champignon que vous avez cueilli, ne le mélangez pas aux autres car un sujet mortel peut « contaminer » de bons champignons comestibles.
    Ensuite, faites-vous aider par un mycologue expérimenté pour l’identifier (Les Pharmaciens sont normalement qualifiés pour ce faire).
  • N’utilisez pas de sacs plastiques pour transporter vos champignons : Ils ne sont pas aérés et ils risquent de rendre toxiques des champignons comestibles.
  • Ne ramassez jamais de champignons sur des sols pollués (Bords de route, décharges, centres industriels, champs exploités avec des pesticides…).
  • Une fois nettoyés, consommez vos champignons le plus rapidement possible. Sinon, conservez-les dans votre frigo, dans le bac à légumes, 24 à 48h maxi. Ou alors, choisissez un mode de conservation durable (Voir mes conseils dans la rubrique « Infos pratiques / Conservation »).
  • Pour toutes les espèces qui ne se consomment que cuites : Ne les saisissez pas quelques minutes, mais faites-les bien cuire (15 minutes minimum, en général).
  • Ne mangez jamais de champignons en trop grande quantité : De bonnes Morilles (Même bien cuites) peuvent s’avérer toxiques dans ce cas.
  • ...

Par prudence, il est recommandé de garder un spécimen de ce que vous avez ramassé ou tout au moins, d’en avoir pris quelques photos pour aider un médecin à vous soigner en cas d’une éventuelle intoxication.

Derniers articles
Quizz champignon du Myco micmac
Quizz amanite comestible ou mortelle
Le saviez-vous ?

Il faut stocker les champignons cueillis, le pied vers le haut.

C'est surtout vrai pour des gros champis tels que les bolets et les cèpes, car leur pied est particulièrement charnu et que les vers ont tendance à se propager vers le haut, ce qui préservera le chapeau...

A voir aussi sur le Myco micmac
En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies en provenance de mycomicmac.com (> En savoir plus).